loader image

L’Atelier LK’ est le laboratoire de CRÉATION, de l’artiste Léo Lefort.

Espace de conception et de production, l’Atelier LK’ propose également des FORMATIONS : sous la forme d’ateliers de pratiques artistiques à destination des entreprises, des écoles et des particuliers. Conçus sur mesure, ils permettent de développer votre esprit critique, renforcer votre créativité et sens de la communication visuelle autour d’une dynamique collective.

Également expert en coordination de projets culturels, acquisition d’œuvres et en gestion de collections, l’Atelier LK’ s’engage aux côtés des collectionneurs, institutions publiques et privées pour participer à la DIFFUSION d’œuvres d’art et à des événements ouverts au grand public.

N’hésitez pas à consulter la page Actualité pour plus d’information.

L’Atelier LK’ a reçu le soutien de l’État – Direction Régionale des Affaires Culturelles des Pays de la Loire

Serial créateur, Léo Lefort déploie une œuvre protéiforme à partir de la pratique de la peinture, du dessin, de la photographie, de la sculpture, de l’estampe et de la performance.

Vingt cinq ans de carrière, de très nombreuses expositions ainsi que de multiples collaborations interdisciplinaires font de lui un artiste au parcours atypique, rôdé aux situations insolites et aux lieux d’exception.

Il démarre à l’université Rennes II, UFR Arts & Communication, valide son Master avec une présentation de son travail au centre d’art du Domaine de Kerguéhennec et s’envole en janvier 1999 vers Addis Abeba, capitale mythique de l’Éthiopie. Là-bas, il assure le commissariat des expositions de la galerie du centre culturel français. Ce séjour Abyssin durera 16 ans, durant lesquels il créé et dirige trois galeries d’art, enseigne à l’école des Beaux-arts & s’engage à côté des créateurs de la bouillonnante scène artistique éthiopienne : peintres, danseurs, cinéastes, comédiens, musiciens, photographes, graphistes, éditeurs, écrivains, architectes… L’œil toujours alerte, Léo se passionne pour l’impromptu, l’excentricité et le hors norme. Il devient ainsi une figure incontournable de la scène beaux-arts addisoise.

Des institutions réputées (UNESCO, Croix-Rouge, Goethe Institute, Palais des Bozar, British Council, Ministère Français des Affaires Étrangères, Union Africaine, …) lui confient la direction artistique de nombreux projets.

En 2016, il quitte Addis pour s’installer quatre ans sur les rives du Golfe Persique, à Dubaï, et met un terme à sa pratique de commissaire & marchand d’art pour se consacrer exclusivement à l’enseignement & au développement de son travail personnel.

Après une année de résidence à Londres, 2019 signe le retour à ses racines en France. Amoureux du fleuve Loire, il redécouvre l’Anjou, le patrimoine local & ouvre une nouvelle ère dans sa carrière : un retour à l’atelier.

Avec l’attribution d’un prêt d’honneur, Initiative Anjou se positionne aux côtés de l’Atelier LK’ et soutient la création